Affection particulière

Affection particulière

 

J'ai déjà longuement parlé du comportement habituel du Ragdoll. Ramon est plus q'un chat. C'est un animal intelligent, doté d'un sens de l'observation et de la différenciation. Il percoit mes sentiments et m'apporte beaucoup d'affection.   

 

Nous vivons en couple à la maison. Normalement, nos chats dorment dans leur panier respectif ou sur leur fauteuil préféré. Lorsque ma moitié s'absente, Ramon dort systématiquement à mes pieds, puis dans la nuit vient s'allonger contre moi, à hauteur de mon buste. Il cherche ma main pour y poser sa tête. Il s'en suit de longs ronronnements et de longues caresses. Ca me réveille, je somnole mais c'est très agréable de sentir une compagnie. Lorsque nous sommes à deux, jamais il ne vient dormir contre nous.

 

Ramon est un chat d'intérieur qui est rarement sorti. Trop beau et trop docile pour affronter les dangers extérieurs ! Les rares fois où je l'ai promené en laisse, il rampait au sol, faisait demi tour pour rejoindre la voiture, la porte d'entrée ou sa boîte de transport. Il a l'habitude de nous voir entrer et sortir chaque jour et il nous attend derrière la porte. En revanche, dès que je descends à la cave, il manifeste son désir de m'accompagner. Je n'ai jamais compris pourquoi et comment il devinait où j'allais. Comme à chaque départ, je sors chaussé, habillé avec mon trousseau de clef. Mais là, il fait la différence. Il accoure en miaulant, se faufile très gracieux dans le couloir, la queue en panache, s'assoie et attend devant la porte l'arrivée de l'ascenseur. A la sortie, il avance d'un pas assuré, légèrement en trottinant, vers la porte notre cave. Il entre, visite et se roule par terre. Dès que j'ai terminé, il repart élégamment vers l'ascenseur. J'ai essayé d'aller dans un autre couloir, face à une autre porte de cave mais il comprend de suite ma supercherie. Comme à l'extérieur, il rampe alors au sol et fait demi-tour pour retrouver ses habitudes.

 

Dès que je pense fort à lui, je le vois accourir. Alors que j'écris cet article, il saute sur le bureau en ronronnant. Il se tient couché face à moi et me regarde avec attention. Je ne pense pas être gaga de mon chat, j'observe et je constate un comportement très particulier. C'est comme s'il y avait des sens au-delà de notre compréhension, qui nous permettent d'établir un échange ou un lien.

 

Lorsque j'ai un coup de blues, je peux compter sur sa présence. Il est là avant que je me rende compte moi-même que je n'ai pas le moral. Il vient contre moi pour me donner des coups de tête sur les jambes ou sur la tête si je suis allongé. Je le prends alors dans mes bras et là, il se laisse aller mollement. Ses ronrons me bercent et me sortent de ma morosité passagère.

 

Le chat est un animal vraiment attachant et complexe dans ses habitudes. Il sait tout faire pour attirer notre attention et un repas. En échange, il se laisse caresser et manifeste son bonheur par des ronronnements. Lorsqu'il veut être seul, il sait être indépendant et s'isoler. C'est ce que j'adore chez le chat.

 

 



15/02/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour