Journée type de Ramon

Une journée type de Ramon

 

Le chat est un animal routinier et prévoyant dans ses habitudes. Il ne supporte pas le changement. Le déplacement d'un meuble, une nouvelle habitude du maître, de nouvelles personnes au foyer, des déplacements pour les vacances sont des sources de stress et de mal-être pour les félins domestiques.

 

Selon l'heure de la journée, mon maître sait toujours où me trouver.

 

 

Au reveil

 

Lorsque mon maître s'éveille naturellement ou que son réveil le sort du sommeil, je suis  déjà sur son lit. Je me déplace à la hauteur de sa tête, pour me coucher contre son visage, au dessus de sa tête, ou contre son avant bras, en déposant ma tête dans le creux de sa main. Là, il me caresse, je ronronne et je suis heureux. Dès qu'il se lève, nous allons à la cuisine et il me donne un repas.

 

La toilette

 

Mon maître va ensuite dans la salle de bain pour prendre une douche. Je ne supporte pas l'eau ! Je reste assis sous une chaise pour me protéger et je l'observe. Systématiquement, lorsqu'il cesse et qu'il sort ruisselant d'eau, je miaule. Il s'essuie alors dans une serviette. Dès fois, il m'inquiète en s'immergeant dans l'eau et la mousse, pour prendre un bain. Je m'assoie devant la baignoire et je miaule.

 

La matinée

 

Après cela, je demande à sortir sur la terrasse. Si le temps est doux, je passe de longues heures, couché sous un sapin, assis sur une table pour observer l'environnement. Si le temps est frais, je fais un tour rapide et je me mets au chaud dans l'appartement. Cette période de la journée est active. J'essaie de chasser, je joue avec mes jouets et je suis à l'affût de tous les évènements. De temps en temps, la sonnette retentie et des personnes se présentent derrière la porte. Je suis toujours présent pour observer. Ensuite, lorsque mon maître se déplace d'une pièce à une autre, je le suis toujours.

 

 

 

Le déjeuner

 

En milieu de journée, dans la cuisine, mon maître prépare des mets odorants. Je suis assis sur une chaise et je ne manque rien. Je réclame aussi à manger et il me sert dans mon assiette. Dès fois, il me donne de petits morceaux de poulet cru ou de thon dont je raffole. Pendant qu'il mange, je reste assis ou couché à proximité, et je débute ma toilette.

 

 

 

L'après-midi

 

C'est un grand moment ! Je suis très détendu et je dors de longues heures. Si il fait beau, je  m'installe sur un fauteuil dans un salon, si il pleut je dors sur le lit, si mon maître travail dans son bureau, je monte sur le canapé, situé à proximité, et je me repose. Sur le lit ou sur le canapé ou sur le lit, je retrouve souvent Lucky, qui a un peu les mêmes habitudes. J'aime assez dormir contre lui.

 

 

 

En toute fin d'après-midi

 

Après ce long repos, je reprends mes ballades sur les terrasses. La maison est plus animée, j'ai le loisir de jouer, de passer d'une pièce à une autre, de courir après Lucky. Une fois de plus, j'observe les membres de la famille. On me caresse, on me peigne, on me fait courir après une ficelle.

 

Le dîner

 

Les préparatifs du dîner sont beaucoup plus long que le déjeuner. J'en profite pour prendre mon 3ème repas de la journée. Je reste un bon moment dans la cuisine, puis je fais un tour sur la terrasse et je vais d'une pièce à une autre. Le repas est consommé dans la salle à manger où je me déplace bien sur. Il y a parfois des invités à la maison, mais je trouve toujours un coin sur le canapé ou sur un fauteuil pour rester à proximité. Il y a souvent des gens pour me câliner. D'autres fois, la soirée se termine devant la télévision. Je m'installe sur le canapé, ou contre les cuisses de mon maître qui va me caresser. Lorsqu'il décide de ranger la cuisine et de faire du bruit, je reste au calme dans le salon.

 

 

Le coucher

 

Mon maître retourne une fois de plus dans sa salle de bain. Je vais directement sur le lit et j'attends qu'il vienne s'étendre sous sa couette. Je réclame encore pour jouer avec une ficelle ou une balle que j'avais précédemment caché. Il est relativement d'accord mais il s'essouffle vite.

 

La nuit

 

Je reste un moment sur le lit puis je reprends d'autres occupations dont je ne vous parlerai pas. Je vous laisse imaginer ce qu'un chat peut faire la nuit.

 

Mon maître sort et rentre souvent de la maison. Quelque soit l'heure du jour ou de la nuit de son retour, je suis toujours derrière la porte pour l'accueillir avec mes miaulements et mes ronronnements.

 

 

 

 

 

 



07/11/2007
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour